Quatre filles et quatre garçons, Florence Hinckel

Synopsis: Ils sont huit amis inséparables en troisième année. L’année prochaine, celle du lycée, risque de les séparer. Pour marquer cette dernière année, Joséphine propose de tenir un journal de bord pendant un mois chacun. Journaux, lettres, blog, peu importe la forme, ils décrivent leur année et l’arrivée vers leur 15 ans. Tout à tour, Joséphine, Benoît, Sarah, Dorian, Justine, Mehdi, Clotilde et Corentin nous offrent leur vision de l’adolescence et de ses joies, ses peines et ses complications.

Avis: Aujourd’hui, je vais vous parler de Quatre filles et quatre garçons de Florence Hinckel. C’est un livre que j’ai emprunté à la médiathèque et dont j’avais beaucoup entendu parlé pendant l’été. Je ne regrette pas du tout de l’avoir lu, même si j’ai mis assez longtemps à le lire.

J’ai toujours trouvé que le collège était une période assez dure de notre adolescence, on doit sortir de l’enfance, mais l’on n’est pas encore dans l’âge adulte. De plus, les élèves ne sont pas tendre entre eux et il peut être difficile de s’adapter à ce mode de vie un peu particulier. Cette difficulté est retransmise à merveille dans ce livre, cela grâce aux témoignages de huit amis qui vont chacun raconter un mois de leur année de troisième, à travers différents supports tel qu’un journal, un blog, des lettres…

Ce livre traite vraiment de toutes les facettes du collège, l’importance que l’apparence y a, les harcèlements qui peuvent y avoir lieu, les difficultés des « étiquettes » qui nous sont collées, l’intello, le gros, le mec homo, la féministe… dont nous avons du mal à nous défaire une fois qu’on nous les a accrochées. Mais il traite aussi de la force de l’amitié d’une bande de jeunes, auxquels on s’attache nécessairement.

Le personnage qui je crois m’a le plus plu est Justine. Une jeune fille parfaite, assez discrète qui du jour au lendemain va complètement changer de style. Mais les autres personnages sont tout aussi attachant. Ils font très réels et l’ont pourrait les rencontrer en allant chercher nos frères et sœurs au collège ou bien dans notre collège si l’on y est encore.

En résumé, j’ai adoré ma lecture, qui m’a montré qu’on vivait tous la même chose au collège, mais que l’amitié aidait dans toutes les situations.

Citation préférée:
« Mais un garçon qui a des bonnes notes, surtout en maths et en sciences, on l’encourage. On le croit tout de suite supérieurement intelligent. Une fille, on considère que c’est normal et que c’est simplement parce qu’elle est scolaire et attentive. De quoi décourager n’importe qui. »

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi:

Switch girl!! de Natsumi Aida, un manga qui raconte la vie d’une jeune fille pour qui l’apparence est très importante mais qui dès qu’elle rentre chez elle se métamorphose totalement. Elle passe de la fille charismatique aimée de tous à une jeune fille qui se met à l’aise, à la limite du ridicule.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s