Chroniques Lunaires, tome 1, Cinder,de Marissa Meyer

Synospsis: A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Avis: Ça fait très longtemps que j’ai lu ce livre, que Mélody m’avait prêté , mais je viens de lire le tome 2, et pour faire la chronique du tome 2, je me devais de chroniquer le tome 1…

Cinder est une réécriture du conte de Cendrillon dans un monde dystopique, et si les contes me plaisent, les dystopies beaucoup moins, je n’étais donc pas convaincue par cette lecture en la commençant. Mais Mélody insistait pour que je la lise, et elle a bien fait, j’ai adoré ma lecture!
On suit l’histoire de Cinder, une jeune fille, transformée en cyborg à cause d’un accident dans sa jeunesse, et qui est exploitée par sa belle-mère. Un jour, elle rencontre le prince de sa communauté qui lui amène un robot à réparer. A partir de ce jour là, les événements s’enchaînent pour Cinder, et pour nous lecteurs.

Cinder est un personnage agréable à suivre, elle est courageuse, ne s’apitoie pas trop sur son sort, est attachante, rigolote et se préoccupe malgré tout de ses compatriotes alors qu’il la renie au quotidien car c’est une cyborg. De plus, elle ne se laisse pas trop marcher sur les pieds et se rebelle contre les injustices qu’elle voit.

Ce livre m’a agréablement surprise, on retrouve certaines caractéristiques des contes originaux, sans pour autant pouvoir deviner ce qui va arriver en se basant sur eux. De plus, le fait que l’univers soit dans le  futur, nous permet de nous détacher encore plus des contes.
Par ailleurs, l’auteure réussit à nous tenir en haleine pendant tout le livre, grâce aux nombreuses péripéties qu’elle impose à Cinder, et j’aime ça! Elle mêle habilement de nombreux genres, romance, dystopie, science-fiction, contes… Dans un habile mélange addictif! Bref je n’avais qu’une envie, me jeter sur la suite! Que je n’ai pu obtenir qu’il y a peu… Vous aurez bientôt ma chronique…

Et vous qu’en avez vous pensé si vous avez lu ce livre?

Citation préférée:

La vanité est un facteur, mais c’est plutôt une question de contrôle. Il est plus facile de convaincre les autres que l’on est beau quand on en est soi-même persuadé. Hélas, les miroirs ont une fâcheuse tendance à vous montrer la réalité en face.

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi:

La suite, c’est à dire Scarlet, Cress et Winter, de Marissa Meyer.
Poison, Charme, Beauté, une autre réécriture de conte, par Sarah Pinborough que je n’ai pas lu par contre…

 

Publicités

9 réflexions sur “Chroniques Lunaires, tome 1, Cinder,de Marissa Meyer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s