Cité 19, tome 1, Ville noire de Stéphane Michaka

Synopsis: Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.

Avis: Je dois vous avouer que j’ai été proche d’abandonner cette lecture, je l’avais emprunté à la médiathèque en prévision du salon de Montreuil… Au final je n’ai pas eu le temps de le lire avant Montreuil, et de toute façon je n’aurai pas pu aller le voir!

Comme je vous le disais, j’étais sur le point d’abandonner cette lecture, après 10 chapitres de lecture, le personnage principal m’énervait, la plume m’énervait , l’histoire m’énervait, bref tout m’énervait! Je m’étais donc résignée à abandonner ma lecture après un dernier chapitre, et là!!! La magie du livre a enfin opérée sur moi!! (parce que jusque là c’était clairement pas le cas…) Et après ce chapitre, j’ai été obligée de me forcer à m’arrêter, car j’étais vraiment morte et qu’il fallait que je dorme. Bref, trêve de blablatage, place à la chronique!!!

Cité 19 raconte l’histoire de Faustine, une jeune fille de 15 ans très indépendante et dont la mère a disparu lorsqu’elle était jeune. L’histoire commence le soir de la disparition du père de la jeune fille (elle se retrouve donc orpheline), on la suit alors dans la recherche de son père car elle est persuadée qu’il n’est pas mort contrairement à ce que dit la police. Cependant, le comportement de Faustine m’énerve énormément! Je la trouve irresponsable et elle ne fait pas vraiment attention aux conséquences de ses actes. J’ai commencé à apprécier l’héroïne quand elle se réveille dans le Paris du XIXe siècle, où j’aime la façon dont elle se prend en main et réagit face aux événements. De le même façon, et c’est surprenant, j’ai trouvé la plume de l’auteur plus agréable dans la partie où Faustine est au XIXe siècle qu’à notre époque. A partir du réveil de Faustine dans le Paris du XIXe siècle, l’histoire prend une autre tournure, la jeune fille oublie totalement son enquête pour retrouver son père pour se concentrer sur des morts surprenantes qui surviennent dans le Vieux Paris. J’aime beaucoup ce qu’il se passe et la manière dont Faustine se débrouille dans cette partie de l’histoire.

Et là BOUM! Changement de programme, gros chamboulement, on découvre quelque chose, qui nous surprend, auquel on ne s’attend pas! Et je trouve l’auteur fort de réussir à nous reprendre dans l’histoire… Bien sur, certains points restent à approfondir et je pense que le tome 2 (Zone blanche) nous permettra d’avoir plus d’informations sur certains détails.

En résumé, une lecture qui avait très mal commencé mais que je n’ai pas pu lâcher sur la fin! Je le conseille à tous les amateurs de science fiction et thriller!

Citation préférée:

« Bien sur que tu as peur. La servitude est rassurante. Tandis que la liberté… A quoi ressemble t’elle? Nous l’ignorons. Elle est notre vraie nature et pourtant nous n’osons pas la regarder en face. »

Si vous avez aimé ce livre vous aimerez aussi:

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s