Pixel noir, Jeanne-A Debats

Synopsis : Pixel est un adolescent solitaire et un crack en informatique. Après un grave accident, son esprit est plongé dans un Virtuel de Repos tandis que son corps est aux mains des médecins. Ce Virtuel est censé prendre la forme d’un campus universitaire dans lequel évoluent les avatars des malades, mais à son arrivée, Pixel découvre un monde sans adultes, sous la coupe d’un ado avide de pouvoir. Et ce n’est pas tout : l’environnement se détraque, il neige en plein été, les journées s’allongent démesurément… Le Virtuel de Repos est en proie à un bug qui risque d’entraîner leur vraie mort à tous.

Mon avis : J’ai vraiment apprécié cette lecture. La Science fiction n’est pas mon genre de prédilection, mais après avoir rencontré l’adorable auteure et avoir lu le résumé, je me suis immédiatement laissée tenter, la question du réel/virtuel et de cette frontière in traçable m’intéressant beaucoup.
Pixel, fils d’une génie de l’informatique mondialement connue, est un garçon solitaire, qui s’enferme dans son univers virtuel. Mais alors qu’il essaye de se donner un accès à internet dans son nouvel internat, il chute. A l’hôpital on l’envoi dans ce virtuel de repos, supposé être une école. Mais quand il y arrive rien n’est comme on lui a décrit, et il va progressivement se rendre compte de l’importance du bug qui va tous les menacer. Tout au long de l’histoire, on voit Pixel évolué grâce à ses différentes rencontres, Damon le tyran avide de pouvoir, Lyvia, sa compagne méprisante et jalouse extrême et leur troupe, mais aussi Kay, chanteur à la voix d’or qui vit dans la peur que son homosexualité soit découverte et qu’il soit envoyé dans l’effaceur, cette chose qui apparaît grâce à une chanson patriote et qui aspire les âmes, empêchant ainsi tout réveil… Pixel va aussi rencontré Sam, son compagnon de voyage loyal et Solfé, cette « gamine » présente dans ce virtuel depuis 4 ans et l’ennemi rusée et très intelligente de Damon. Toutes ces rencontres vont faire évoluer Pixel, qui n’avait jamais vraiment eu d’amis, et vont l’emmener dans une aventure aussi périlleuse que nécessaire qui va l’emmener à la découverte de ce Virtuel de Repos pour pouvoir à la recherche DU poste de commandement qui les fera se réveiller et donner l’alerte. Tâche loin d’être facile, ce poste est également rechercher par le tyran qui vieille à ce qu’aucune rébellion ne prenne vie, et est dissimulé dans ce grand virtuel instable.

Une histoire qui fait réfléchir sur l’avancé technologique et qui aborde finement des sujets comme l’homosexualité, la manipulation, la tyrannie, mais aussi la valeur d’une vie et la peur de la mort, tout comme l’acharnement thérapeutique… dans un décor de jeu vidéo. En plus de la richesse du récit, la fin est à coupé le souffle !

Citation préférée : Je disais qu’on ne mourait pas ici, c’est vrai. Mais certaines choses peuvent te faire très mal, tu t’en apercevras. La faim, par exemple. Tu ne peux pas savoir ce que c’est douloureux d’avoir faim au bout d’un certain temps. Tout dans ce programme est étudié pour être au plus près des conditions réelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s