Chroniques lunaires, tome 3, Cress, de Marissa Meyer

Synospsis: Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

Avis: ATTENTION à toi amis lecteurs, cette chronique est la chronique du tome 3 de la saga des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer, et même si mes chroniques sont garanties sans spoil, je ne garantie pas que celle ci ne te spoile pas les premiers tomes si tu ne les as pas lu. Si ce n’est pas le cas, tu peux aller voir ma chronique du tome 1, ou celle du tome 2. Te voilà prévenu.

Coucou tout le monde, voici une nouvelle chronique, celle du tome 3 des chroniques lunaires de Marissa Meyer qui nous raconte la suite des aventures de Cinder et Scarlet mais du point de vue de Cress cette fois. Cress est une jeune coquille lunaire, crack en informatique. Depuis son plus jeune âge Cress est enfermée dans un satellite où le seul contact qu’elle a est la présence du thaumaturge Sybil. Son existence est toute entière tournée vers l’espoir d’être un jour libéré, pour cela elle obéit aux ordres de la reine, tout en observant de son perchoir la Terre qui l’attire plus que tout.

Je dois vous avouer que le caractère de Cress m’a quelque peu déplu… Une jeune fille curieuse de tout, mais incapable de prendre des décisions et très peureuse à mon avis (quoique je réagirais comme elle je pense, mais ça ne doit pas aider au fait que je l’apprécie) en comparaison à Scarlet et Cinder, Cress me semble assez insignifiante. Elle a une imagination débordante qui lui fait mettre en scène de nombreuses situations, mais jamais elle ne se réalise et ne fait pas grand chose pour que ça se passe. Malgré tout, c’est un personnage auquel je m’identifie beaucoup, car comme elle je suis plutôt observatrice qu’actrice… Mais ce la n’enlève rien au fait que ça m’énerve de la part d’un personnage de livre.

De plus, son admiration pour Thorne me semble démesurée, et leur « relation » m’exaspère. Heureusement que les autres personnages, Cinder et Scarlet restent présents tout au long de l’histoire, je ne crois pas que j’aurais pu finir ce livre uniquement du point de vue de Cress (658 pages en compagnie d’un personnage qu’on a du mal à supporter c’est long…).

Pourtant, l’univers des Chroniques lunaires est toujours présent, et toujours agréable à (re)découvrir. La description des aventures de Thorne et Cress dans le désert amène un peu de renouveau, même si comme dit précédemment je n’aime pas vraiment leur relation que je trouve plate et ennuyante.

Dans ce tome, on fait enfin la rencontre de Winter, qui avait déjà été mentionnée dans les précédents tomes mais qui m’était totalement sortie de la tête (Bouh c’est pas bien ça!!). Je suis donc curieuse de lire la suite de cette saga de son point de vue car elle a l’air assez… particulière.

Bref, un troisième tome mitigé pour moi, avec du bon comme du mauvais, je vais quand même lire la suite, pour voir comment se termine cette saga que j’apprécie beaucoup!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Chroniques lunaires, tome 3, Cress, de Marissa Meyer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s