Songe à la douceur de Clémentine Beauvais.

Synopsis: Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

Avis: Songe à la douceur est un livre que je me suis achetée à Montreuil en décembre dernier. Je ne comptais pas me l’acheter au début, mais une femme dans la queue pour une dédicace a réussi à me convaincre de l’acheter. Et franchement je n’ai pas été déçue. Tout d’abord, Clémentine Beauvais est une auteure très très gentille, et qui a une plume que j’apprécie beaucoup (je l’avais découverte avec Les petites reines, un coup de coeur de l’année 2016), j’avais un peu peur de me lancer dans un roman en vers, car même si j’adore la poésie, je ne lis jamais un recueil de poésie d’une traite. Et bien honnêtement, ce roman passe tout seul, on ne réalise même pas qu’il s’agit de poésie.

De plus, ce livre est ce que j’appelle un livre doudou, un livre qui est tout doux, agréable, que tu as envie de lire en hiver, bien au chaud sous une couette et qui te remonte le moral en moins de 5 minutes. Songe à la douceur fait partie de ces livres, qui sont très rares pour moi. Il raconte l’histoire de Tatiana et d’Etienne, leur histoire d’amour passée, et présente, leur vie au quotidien, leurs retrouvailles, ce qui pourrait être un livre « bateau » est transformé par l’aspect poétique du livre et la plume fantastique de l’auteure! On s’attache très facilement aux deux personnages, à leur histoire, et on a envie de finir le livre sans vraiment le vouloir car on voudrait pouvoir rester ad vitam eternam dans cette histoire si belle. Malheureusement, toute les bonnes choses ont une fin et Songe à la douceur aussi, je ne pensais pas me laisser transporter aussi facilement dans cette histoire, et au final je m’y suis plongée à corps perdu. Je remercie donc Clémentine Beauvais pour l’excellent moment que j’ai passé!

Je ne sais pas trop quoi dire d’autre, à part que ce livre est génial et que vous DEVEZ le lire!

Si vous avez aimé ce livre vous aimerez aussi:

Tous les recueils de poésie de Jacques Prévert en particulier Paroles
Exercices de styles de Raymond Queneau
Poésies de Federico Garcia Lorca (en espagnol si possible mais en français c’est top aussi!)

Publicités

Une réflexion sur “Songe à la douceur de Clémentine Beauvais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s