Génération K, tome 2 de Marine Carteron

ATTENTION: Cette chronique est la chronique d’un tome 2, n’hésitez pas à aller lire celle du tome 1 ici si vous ne l’avez pas lu.
Synopsis: Toujours traqués pour leurs redoutables pouvoirs, Kassandre, Mina et Georges sont enfin parvenus à se réunir. Leur ADN mutant fait d’eux des génophores, des êtres aux pouvoirs terrifiants. Mafieux et scientifiques essayent de les capturer pour cette raison. Mais bientôt tout cela n’aura plus d’importance car Le Maître arrive…
Avis: Bonjour tout le monde!! Honte à moi!!! Ça fait une éternité que j’ai lu ce livre et je ne l’ai toujours pas chroniqué!!!  Pourtant, il s’agit d’un livre d’une de mes auteures préférées, Marine Carteron, et comme ses autres livres, j’ai adoré celui là!!!
Le tome 2 de Génération K raconte l’histoire de 4 personnages, Kassandre, Mina, Georges et Enki, ils sont les quatre Génophores. Malheureusement, les enfants d’Enoch vont réussir à les séparer, Kassandre et Georges vont donc se retrouver enfermer quand Enki et Mina vont devoir donner leur sang au Maître.
Comme pour le premier tome, j’ai dévoré ce livre! Le fait de suivre les pensées des différents personnages est très intéressant, cela nous permet de faire des découvertes au moment opportun, ce n’est ni trop tôt, ni trop tard. Je trouve que l’auteure maîtrise à la perfection le suspense et les différentes informations qu’elle a à nous transmettre. De plus, ce livre nous fait rencontrer un nouveau personnage: Enki, ainsi que ses compagnons de route qui sont cependant moins mis en avant. J’ai beaucoup apprécié ce personnage et les éléments qu’ils apportent à l’histoire. Il apporte également une touche de renouveau tout à fait appréciable.
Le dernier avantage que je vois au partage des points de vue est la force des émotions transmises, nous nous mettons vraiment dans la peau des personnages et je trouve ça très agréable!! Ainsi, on se sent proche d’eux, ce qui n’est pas nécessairement possible dans d’autres types de romans.
Par ailleurs, ce livre m’a semblé plus sombre que le premier, mais également plus profond, chacun fait des découvertes sur son passé et accepte des informations parfois difficiles à digérer. Ainsi, Georges accepte enfin son dragon, Ka comprend que sa mère l’aime, Mina découvre une nouvelle part d’elle même bien plus sombre et Enki comprend qu’il existe une autre voie que celle qu’il a toujours suivie.
Pour résumer, ce second tome est aussi bien que le premier et nous permet d’approfondir nos connaissances des différents personnages. En plus, la fin donne vraiment très envie de lire la suite!!!!
Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi:
-Le tome 1 de Génération K
-Les Autodafeurs de la même auteure.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s