Soudain, seuls, d’Isabelle Autissier

Synopsis: Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde.
Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn.
Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar.
Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls.
Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats.
Comment lutter contre la faim et l’épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ?
Un roman où l’on voyage dans des conditions extrêmes, où l’on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.

Avis: Bonjour tout le monde!! Aujourd’hui, je vous partage ma chronique de Soudain, seuls d’Isabelle Autissier. C’est un livre que j’avais reçu dans ma box Once Upon a Book du mois de janvier (dont vous pouvez retrouver une présentation complète ici) et qui me tentait beaucoup.

Ce livre raconte l’histoire d’un couple de trentenaire parti en voyage à bord d’un bateau et qui décide un jour de s’arrêter sur une île au sud de la Patagonie, île dont ils avaient entendu parler pour sa beauté. Cependant, ils n’ont pas le droit d’accoster car c’est une réserve naturelle. Ils prennent quand même le risque afin de profiter un peu du fait d’être seuls, coupés de tous… Malheureusement, une tempête éclate et ils se retrouvent pris au piège sur l’île après la disparition de Jason, leur bateau. S’ensuit alors un devoir d’accommodation à cette terre hostile, où les seuls habitants sont des manchots, des rats et des phoques. Comment survivre dans la nature, coupés de tout, alors qu’ils ont toujours été habitués au confort de notre époque?

Entre coups durs, obstacles, et désillusions, Louise et Ludovic pourtant uni dans « notre » monde se retrouve obligé de s’entendre pour prendre les décisions nécessaires à leur survie. Nous assistons alors à une véritable évolution du caractère des personnages, qui tour à tour sont optimistes, espèrent, s’énervent, s’emportent, s’effraient… Nous assistons au retour à l’état sauvage des deux personnages qui pour survivre n’hésitent pas à massacrer les manchots qui se trouvent là par exemple.
Alors qu’on pourrait penser que Ludovic en tant qu’homme, soit fort, vaillant et courageux prenne les décisions et qu’il s’adapte mieux à cette vie là,  pourtant, nous assistons à la prise de décision de Louise, alpiniste habituée à des conditions de vie plus dures.  C’est donc elle qui prend les commandes et tente d’insuffler un peu de normalité dans leur quotidien en établissant une routine par exemple.

Il y a donc toute une première partie sur la vie de ces Robinson Crusoé des temps modernes, l’adaptation qu’ils doivent supporter, les difficultés qu’ils rencontrent pour faire des choses simples et classiques dans le monde civilisé mais qui s’avèrent très compliquées sans nos technologies. Puis une deuxième partie sur le retour à la civilisation, l’engouement des journalistes qui s’empressent de s’emparer de l’histoire, et les difficultés à s’adapter de nouveau à notre monde, il faut trouver la juste mesure et c’est parfois dur.

Ce livre traite donc de nombreuses thématiques très importantes de nos jours. Tout d’abord il nous présente la puissance de la Nature, sa force qui vainc sans aucun souci les constructions humaines. Puis il nous montre que ça serait bien de revenir un peu sur certaines bases, être par exemple capable d’allumer un feu sans briquet… Il nous montre également les difficultés de se réadapter à nos vies après une épreuve. Enfin , il nous montre le voyeurisme de plus en plus poussé de certains journalistes.

J’ai trouvé ce livre très intéressant car l’auteure maîtrise le sujet, étant elle même navigatrice, il a sûrement dû déjà lui arriver des tempêtes et des accidents. Le réalisme de ce livre est frappant, au point que je me demande s’il ne s’agissait pas d’une histoire vraie.

En bref, un livre intéressant avec de vrais sujets de fond que je conseille à tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s